Les océans et bassins de vie marins en péril

Océans, barrière de corail, mangroves, herbiers… les bassins de vie marins en péril

Les océans et les bassins de vie marin. Parlons-en. Dans cette vidéo, je vous propose de faire un état des lieux scientifique sur les océans et les écosystèmes qui y prospèrent. Parlons corail, mangroves, herbiers marins. C’est parti !

Faits scientifiques et sources d’information

Étendue des océans sur Terre et absorption du CO2

Les océans occupent 71% de la surface terrestre et contiennent 97% de l’eau sur Terre. Ils absorbent plus de 90% de l’excédent de chaleur engendré par le réchauffement climatique (sur le plan chimique, ils absorbent 20 à 30% du CO2 émis par les activités humaines, ce qui entraîne leur acidification).

Augmentation de la fréquence des vagues de chaleur océaniques

Sur la trajectoire du réchauffement climatique actuel, les vagues de chaleur océaniques seront entre 20 à 50 fois plus fréquentes à la fin du XXIème siècle qu’à la fin du XXème.

Accélération du rythme de la hausse des océans (montée des eaux)

L’effet combiné de la dilatation due au réchauffement des océans et de la fonte des glaces entraîne une augmentation de plus en plus rapide du niveau de l’eau : 3,6 mm/an entre 2006 et 2015, contre 1,4 mm/an sur l’ensemble du XXème siècle. Tous les scénarios prévoient une accélération de cette tendance. Dans les situations les plus optimistes, la montée des eaux atteindra 40 cm d’ici la fin du siècle, et se poursuivra dans les siècles à venir. Elle pourra atteindre 1 mètre dès 2100 dans les scénarios les plus émetteurs.

Source : GIEC (2019).

Déclin de la barrière de corail

Les récifs coralliens soutiennent plus du quart de la vie marine (procurant des niches écologiques à de nombreux animaux qui y trouvent nourriture, refuge, protection et abri) mais le monde a déjà perdu environ la moitié de ses coraux en eaux peu profondes en à peine 30 ans (si le rythme se maintien, près de 90% des récifs coralliens pourraient disparaître d’ici à 2050).

Source : Global Change Biology (2013).

Disparition des mangroves

Les mangroves représentent un écosystème de marais maritime incluant des végétaux ne se développant que dans la zone de balancement des marées des côtes basses des régions tropicales. On trouve aussi des marais à mangroves à l’embouchure de certains fleuves. Les mangroves ont un rôle protecteur des tempêtes, de l’érosion, séquestrent près de 5 fois plus de carbone que les forêts tropicales, et servent de refuge pour les poissons juvéniles.

L’étendue des mangroves a diminué de 30 à 50% au cours des 50 dernières années.

Source : WWF (2018).

Disparition des herbiers marins

Les herbiers marins sont des prairies sous-marines qui poussent dans la plupart des mers et composées essentiellement non d’algues mais de plantes à fleurs. Ce sont des habitats côtiers ou péri-insulaires, des zones de reproduction et/ou nurserie pour de nombreuses espèces.

Près des côtes, les herbiers marins disparaissent à un rythme de 110km² par an depuis 1980.

Source : PNAS (2009).

Diminution du plancton et de la biomasse animale

D’ici 2100, la biomasse animale marine totale devrait diminuer de 10% à 20% à cause de la diminution de production de plancton associée aux modifications des océans.

Source : GIEC (2019).


Cette vidéo vous a plu ? Soutenez mon travail en vous abonnant à ma chaîne Youtube La Part Consciente et à mon Patreon.

Partager :
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *