L’approche minimaliste / Conserver l’essentiel

Dans une société où la (sur)consommation est la norme, voire un facteur de réussite, décider de restreindre ses possessions matérielles peut-être vu comme un comportement insolite. Pourtant, le questionnement sur ce qui vous apporte du bonheur ou vous encombre inutilement l’esprit peut s’avérer salvateur par les temps qui courent. Je vous invite à vous interroger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *